Scooter Acma

Scooter Acma

Les différents modèles produits par l'Usine Acma

En cliquant sur chaque modèle vous trouverez un descriptif de chaque modèle ainsi que les différentes documentations disponibles.

L'entreprise de Fourchambault dans la Nièvre était chargée de la fabrication des scooters Vespa (Piaggio), puis de 1957 à 1962 de la fabrication de la Vespa 400, petit ...

Les différents modèles produits par l'Usine Acma

En cliquant sur chaque modèle vous trouverez un descriptif de chaque modèle ainsi que les différentes documentations disponibles.

L'entreprise de Fourchambault dans la Nièvre était chargée de la fabrication des scooters Vespa (Piaggio), puis de 1957 à 1962 de la fabrication de la Vespa 400, petit véhicule urbain très performant. L'ACMA s'installa à Fourchambault le 25 novembre 1950. La production débuta en février 1951 par l'assemblage de 200 scooters, avec comme main d'œuvre une vingtaine de personnes. En avril 1953, la 100000 ème Vespa sortait des ateliers de l'ACMA et en 1954 c'est la 150000ème Vespa made in France qui fut célèbrée. Côté automobile, ce sont environ 34000 Vespa 400 qui sortirent des ateliers. Le développement de la production entraînait une augmentation considérable de l'effectif des ateliers. En 1958, 2.800 personnes travaillaient dans l'usine. Parallèlement, la ville de Fourchambault bénéficiait de cet essor et sa population atteignait le chiffre de 6.242 habitants en 1962. A cette époque, plus de 200 logements, une école primaire et une école maternelle furent construits dans la cité. Hélas à partir de 1956, la concurrence de la voiture, les problèmes économiques, la guerre d'Algérie... engendrent une forte diminution de la demande et une augmentation importante des stocks. La production ralentit progressivement, et les ateliers ferment définitivement leurs portes le 31 décembre 1962.

Détails

Scooter Acma Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Acma 125 mod. 1950

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1950 à Tringles

    La Vespa Acma 1950 à Tringles a été produite de 1950 à 1951. 2.199 exemplaires seront produits.

    Numéros de Série: de 1.111 à 3.310.

    Au Printemps de l'année 1950, soit 2 ans et demi après la présentation de la vespa au Salon de Paris en octobre1947, l'importation de la vespa en France débute.

    De juin 1950 à février 1951, c'est à dire, sur une période de neuf mois, environ 1200 vespa entreront en France.

    Elles proviennent d'Italie et sont assemblées à Fourchambault où elles arrivent démontées. Ce modèle de 1950, possède un système de changement de vitesses par tringles. La différence avec le modèle italien se trouve dans la position du phare qui se trouve placé sur le guidon en France (norme en France) tandis qu'il se trouve placé sur le garde-boue en Italie.

    En mars 1951, l’usine ACMA est capable de produire 200 Vespa par mois, pour arriver à 1500 par mois à la fin de cette même année.

  • Acma 125 mod. 1951

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1951

    La Vespa Acma 1951 a été produite en 1951.

    7.999 exemplaires seront produits. Numéros de Série: de 3.311 à 11.310.

    Teinte de substitution : de 1951 à 1953 – Marque : Peugeot – Vert jade méta – H 7987.

    Au-cours de l'année 1951, la commande de changement de vitesse par tringles articulées disparait et est remplacée par une commande par câbles (encore aujourd'hui). La différence avec le modèle italien se trouve dans la position du phare qui se trouve placé sur le guidon en France (norme en France) tandis qu'il se trouve placé sur le garde-boue en Italie.

  • Acma 125 mod. 1952

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1952

    La Vespa Acma 1952 a été produite en 1952. 24.999 exemplaires seront produits.

    Numéros de Série: de 11.111 à 35.610. Teinte de substitution : de 1951 à 1953 – Marque : Peugeot – Vert jade méta – H 7987.

    En France, et plus précisément à Fourchambault, en janvier 1952, on fête la 10.000 ème vespa française. Ce modèle va subir de nombreuses modifications par rapport aux précédentes années. Finie la tôle d'aluminium utilisée jusqu'alors pour le coffre à outils, le capot moteur, le garde boue avant et la trappe du carburateur, elle est remplacée par de la tôle d'acier.

  • Acma 125 mod. 1953

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1953

    La Vespa Acma 1953 a été produite en 1953. 
    34.579 exemplaires seront produits.

    Numéro de Série: de 35.611 à 70.190.
    Teinte de substitution : 1953  Marque : Peugeot – Vert jade méta – H 7987
    La contenance du réservoir est portée de 5 à 6.5 litres.
    Le phare est désormais d'une seule pièce englobant le compteur (en supplément). 
    Les câbles de commandes de gaz, d'embrayage et de frein avant passent à l'intérieur du guidon.

    Le feu arrière est un Auteroche en verre

  • Acma 125 mod. 1954

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1954

    La Vespa Acma 1954 a été produite en 1954. 
    47.928 exemplaires seront produits.

    Numéro de Série: de 70.191 à 118.119.
    Teinte de substitution : 1954  vert clair Fiat – 362 , vert  Foncé MK - ARG 1048H 

    L’apparition de la vespa 1954 a lieu en octobre 1953. Elle comporte des modifications de présentation par rapport aux modèles prédécesseurs et également des améliorations portant sur le moteur.
    Elle subit deux changements successifs de présentation : l’abandon de l’émaillage vert pâle métallisé pour un vert foncé métallisé puis un retour au vert pâle non métallisé.
    La vespa 54 est la dernière à porter des emplacements d'immatriculation sur le garde boue avant. (Disposition qui devient caduque en juillet 1954).

  • Acma 125 mod. 1955

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1955

    La Vespa Acma 1955 a été produite en 1955. 
    133.880 exemplaires seront produits.
    Numéros de Série: de 
    118.120  à  252.000.
    1955- V55-118.120 à 165.100, 1956- 165.101 à 231.125, 1957-V55-231.126 à 252.000
    Teinte de substitution : 1955 
     Marque : Peugeot – Gris/beige clair – RAL 7032 C 684 CTT (45),1956 / 57  Marque : Peugeot - EWD P684 Gris/beige 

    La coque du modèle de  1955 est différente des autres, à partir de 1956,le tablier devient  
    plus arrondi, il perd son angle.
    Le compteur de vitesse est monté en série.

  • Acma 125 mod. 1956 V56

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1956, V56

    La Vespa Acma 1956 a été produite en 1956. 
    66.024 exemplaires seront produits.

    Numéro de Série: de 165.101 à 231.125.
    Teinte de substitution : 1956 / 1957: Gris/beige Peugeot - EWD P684

    A partir de 1956, la concurrence de la voiture, les problèmes économiques ainsi que la guerre d'Algérie entrainent une forte diminution de la demande et une augmentation importante du stock.
    La production ralentit progressivement et les ateliers ferment définitivement leurs portes le 31 décembre 1962

  • Acma 125 mod. 1957

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1957

    La Vespa Acma 1957 et 1958 a été produite en 1957 et 1958.

    18.612 scooters produits en 1957, 25.269 scooter en 1958.

    Numéros de série: 1957 252.001 à 270.613, 1958 270.614 à 295.883 Teinte de substitution : 1958: Gris/beige foncé Citroën AC 126 1958 est une très mauvaise année.

    En 1957-58, des milliers de vespa encombrent les points de vente du réseau français.La production est ralentie, l'horaire hebdomadaire à l'usine se réduit à 32 heures.Puis finalement en août 1958, les chaînes de montages de la vespa Acma à 2 roues sont arrêtées. Pour les années 1956- 1957 , la vespa ne subit que très peu de modifications: - la teinte devient plus grise, la parabole de phare est agrémentée d'une visière, le guidon est plus étroir de 3cm, le montage de la roue de secours est désormais possible derrière le tablier qui possède 2 trous filetés,le freinage est également amélioré,la bobine haute tension est maintenant montée en externe

  • Acma 125 mod. 1958

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 1958

    La Vespa Acma 1957 et 1958 a été produite en 1957 et 1958. 
    18.612 scooters produits en 1957, 25.269 scooter en 1958.
    Numéros de série: 1957 252.001 à 270.613, 1958 270.614 à 295.883
    Teinte de substitution : 1958:
     Gris/beige foncé Citroën AC 126

    1958 est une très mauvaise année. 
    En 1957-58, des milliers de vespa encombrent les points de vente du réseau français.La production est ralentie, l'horaire hebdomadaire à l'usine se réduit à 32 heures.Puis finalement en août 1958, les chaînes de montages de la vespa Acma à 2 roues sont arrêtées.      
    Pour les années 1956- 1957 , la vespa ne subit que très peu de modifications:
    - la teinte devient plus grise, la parabole de phare est agrémentée d'une visière, le guidon est plus étroir de 3cm, le montage de la roue de secours est désormais possible derrière le tablier qui possède 2 trous filetés,le freinage est également amélioré,la bobine haute tension est maintenant montée en externe

  • Acma 125 N

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 125 N

    La Vespa Acma 125 N a été produite de 1959 à 1962. 
    33.788 exemplaires seront produits.
    Numéros de Série: de 296.000 à 329.788.
    Teinte de substitution : 125 « N » rouge orangé Fiat Autobianchi 192 – rosso corallo scuro 43720

    La Vespa N (sous licence ACMA) est vraiment nouvelle par rapport à tout ce qui s'était fait jusqu'à présent : la carrosserie et le moteur sont nouveaux.
    C'est  la première vespa Acma avec un guidon en alliage léger qui intègre les câbles à l'intérieur.La porte d'accès au carburateur, située sous le siège, disparaît car le carburateur est maintenant en prise directe sur le cylindre.La carburation et le filtre à air, l'allumage, le système de kick, le sélecteur de vitesse, le piston/cylindre et l'échappement sont nouveaux. 
    Le modèle 125 N possède 3 vitesses, et fonctionne avec un mélange de 5%, pour une vitesse de 75km/h, alors que le modèle 150 possède toujours 3 vitesses mais fonctionne avec un mélange d'huile de seulement 2%, ce qui améliore les performances et diminue le calaminage (déposition de carbone) et est donnée pour 80km/h

  • Acma 150 N

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 150 N

    La Vespa Acma 150 N a été produite de 1959 à 1960. 
    4.632 exemplaires seront produits.Numéros de Série: de 15.500 à 20.132.

    Le modèle 150 possède toujours 3 vitesses mais fonctionne avec un mélange d'huile de seulement 2%, ce qui améliore les performances et diminue le calaminage (dépôt de carbone) et est donnée pour 80km/h.
    Les usines ACMA sortiront deux séries de la version 150 N entre 1959 et 1960, la première étant à 3 vitesses et la seconde à 4.

  • Acma 150 GL

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Acma 150 GL

    La Vespa Acma 150 GL"Grand Luxe" a été produite de 1956 à 1958. 
    14.048 scooter seront produits. 
    Numéro de Série: de 
    11.111 à 15.159.
    1956 de 1.111 à 5.460, 1957 de 5.461 à 9.437, 1958 de 9.438 à 15.159
    Teinte de substitution: Gris métallisé clair
    A la différence des autres vespa, celle-ci est chaussée de pneus de 9 pouces de la marque michelin, qui de plus étaient à flancs blancs.

  • Vespa 400

    Notice, Manuel, Catalogue pour Vespa 400

    La Vespa 400 a été produite de 1957 à 1961.

    30.976 voitures seront produites.

    Numéro de Série: de 165.101 à 231.125 . 1957: 1.103 ex., 1958: 12.130 ex., 1959: 8.717 ex., 1960: 7.177 ex., 1961: 1.849 ex.

    La Vespa 400 fait donc son appartition en 1957 et a été construite jusqu'en 1961.

    Elaborée par les ingénieurs de Piaggio, constructeur de la célèbre Vespa, cette voiture fut construite en France par Acma à Fourchambault. Environ 30000 exemplaires sortiront de leurs ateliers

  • TriVespa Acma 125,...

    Notice, Manuel, Catalogue pour Triporteur TriVespa Acma 125

    Produit par les usines Acma

  • Vespa TAP de 1956

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Vespa TAP 1956

    Construites en 800 exemplaires dans les années 50 par les usines A.C.M.A en France, ces Vespa furent déclinées en deux modèles : Celui de 1956 et 1959.

    Au départ étudié pour les troupes aéro-portées françaises, le modèle (appelé T.A.P) fût finalement produit en 1956 pour les civils (Vespa GL 150). Le modèle militaire, qui était destiné a être parachuté pendant les conflits avec l'Algérie, est entouré par un pare chocs tubulaire. Particularité principale de l'engin, un trou dans son tablier permettant le passage d'un canon sans recul de 75 mm! Les deux modèles sont munis d'un moteur de 150 cm3 et possèdent une boite de vitesses courte à 3 rapports. Beaucoup de modifications sont présentes par rapport à la version civile, comme par exemple la protection du pot d'échappement et du carter moteur par des plaques d'acier.

  • Vespa TAP de 1959

    Notice, Manuel, Catalogue pour Scooter Vespa TAP de 1959

    Construites en 800 exemplaires dans les années 50 par les usines A.C.M.A en France, ces Vespa furent déclinées en deux versions : TAP 56 et TAP 59.
    Pour les différencier : le guidon du 56 se braque à 90%, c'est-à-dire qu'il se retrouve dans l'axe de la selle. Alors que le 59 ne peut pas braquer autant son guidon, ce qui posait certains problèmes au parachutage.
    Au départ étudié pour les troupes aéroportées françaises, le modèle (appelé T.A.P) fût finalement produit en 1956 pour les civils (Vespa GL 150).Le modèle militaire, qui était destiné à être parachuté pendant les conflits avec l'Algérie, est entouré par un pare chocs tubulaire afin d'absorber les chocs lorsqu'elles touchaient le sol.

    Ce même arceau servait de point d'attache pour les supports latéraux de munitions. Particularité principale de l'engin, un trou dans son tablier permettant le passage d'un canon sans recul de 75 mm! On trouve aussi des versions avec un mortier de 81.Le canon n'a jamais été conçu pour être tiré depuis le scooter, qui est uniquement un moyen de transport. Le canon était ainsi monté sur un trépied pliable livré avec le scooter.   

    Les deux modèles sont munis d'un moteur de 150 cm3 et possèdent une boite de vitesses courte à 3 rapports.

    Le plancher gauche et droit était recouvert de feuille d'aluminium à la place des baguettes qui sont toujours présentes sur la poutre centrale. Le pot d'échappement et le carter moteur sont protégés par des plaques d'acier.
    L'aile droite est fixe et de taille réduite par rapport à la version civile, tout comme le garde boue qui est aussi réduit et plus relevé vers l'avant. De chaque côté du tablier, 2 béquilles latérales sont attachées solidement, chacune pouvant se déplier indépendamment de l'autre (vers le haut).
    Le dessous de la coque est renforcé par 2 bandes de caoutchouc recouvertes d'acier.
    Un porte-bagages robuste pliable est attaché à l'avant du tablier renforçant l'arceau par 4 boulons. 
    Beaucoup de modifications sont présentes par rapport à la version civile, comme par exemple la protection du pot d'échappement et du carter moteur par des plaq
    ues d'acier.
    Produit entre 1956 et 1959, 600 scooter produits